Pas d'excuses, vous aussi vous pouvez velotaffer

Si plus d'entre nous allais au travail à vélo, l'air de nos villes serait moins polluée et le trafic moins dense.
Alors, pourquoi velotaffons nous pas plus? Voilà 12 (mauvaises) excuses généralement avancées pour expliquer pourquoi nous ne "pouvons pas" aller au travail à vélo ... et 12 réponses à ces excuses.

1. J'habite trop loin de mon lieu de travail

Loin c'est combien de kilomètres ? 3, 5, 10 Km ? Plus ? Vous pouvez aussi faire une partie du trajet en métro, en car ou en train et retrouver votre vélo à la station où vous descendez.

2. Cela prend trop de temps

Voilà une sacrée idée reçue. En ville, vous êtes généralement plus rapide à vélo qu'en voiture sur des distances inférieures à 5 Km. Pour des trajets plus long, en y réfléchissant un peu, vous gagnez également du temps, car vous combinez l'utile avec l'agréable, à savoir tout en allant au travail à vélo vous pratiquez ainsi une activité sportive quotidienne qui vous évitera d'aller le soir ou en fin de semaine passer plusieurs heures au club de Fitness. En fait, vous êtes gagnant sur tous les tableaux, vous gagnez du temps, de l'argent, vous améliorez votre santé et préservez l'environnement.

3. Je devrais me lever plus tôt le matin

Si votre trajet aller/retour est inférieur à 20 Km, la différence de temps entre le vélo et la voiture est insignifiante. Si la distance est plus longue, les potentiels 30 minutes de sommeil supplémentaire dont vous pourriez profiter ne sont pas comparables à la qualité de vie gagnée en faisant du vélo tous les jours (pas de bouchon, pas de problèmes de parking etc.).

4. Je ne suis pas en forme

Le vélo c'est comme la marche à pied, plus vous pratiquez et plus vous serez en forme. Le tout est d'y aller progressivement et à son rythme. Si vous avez des problèmes de santé, demandez conseil à votre médecin traitant pour savoir quelle est la meilleure façon pour vous pour se mettre au vélo.

5. Je n'ai pas les moyens pour m'acheter un nouveau vélo

Il est inutile de vouloir s'acheter un nouveau vélo, votre vieux vélo qui prend depuis des années la poussière dans votre garage fera tout à fait l'affaire et en plus il attirera moins les convoitises des voleurs. Remettez le simplement en état (freins, éclairage, réglage de la hauteur de la selle, gonflement des pneus ..) et même si cela devait vous coûter quelques euros, faites le quand même, car comparé aux économies que vous allez faire en allant désormais à vélo au travail et non plus en voiture (essence, parking, amortissement kilométriques...) vous serez gagnant en l'espace de quelques jours (et je ne mentionne même pas les effets positifs du vélo sur votre santé ou l'environnement).

6 C'est trop dangereux rouler à vélo en ville

Statistiquement, on dénombre par année moins d'accidents à vélo que de chutes dans les escaliers ou d'une échelle. D'autre part, la grande majorité des accidents à vélos impliquent des enfants ou des cyclistes qui n'observent pas les règles du code de la route.
Vous minimiserez les risques d'accidents en respectant les règles, en étant visible (maillot fluo), en étant prédicable (évitez les changements intempestifs de présélection ...) et surtout, là où c'est possible, en utilisant les pistes et bandes cyclables plutôt que la route.

7. Au travail, Il n'y a pas d'endroits sûr pour garer mon vélo

En parlant avec votre chef, il doit certainement être possible de trouver à votre lieu de travail une pièce ou local avec une porte fermant à clé où vous pouvez entreposé votre vélo. Peut-être qu'il est même possible d'amener votre vélo dans votre bureau ou votre atelier. A défaut, vous pouvez demander dans le voisinage. En dernier ressort, cadenassez le contre un objet inamovible, de préférence à un endroit où vous pouvez le voir.

8. Je n'ai pas la possibilité de me doucher au travail

Selon la météo ou si vous pédalez à petite vitesse vous n'aurez pas nécessairement besoin de vous doucher. Autrement, vous emmenez avec vous un gant de toilette, un savon, une serviette de bain et un déodorant et vous vous lavez au lavabo des toilettes
de votre entreprise.

9. Qu'est-ce que je fais quand il pleut ou qu'il fait froid ?

Pour commencer, allez au travail à vélo les jours de beau temps uniquement. Vous verrez, une fois que vous aurez pris l'habitude de prendre votre vélo régulièrement, vous n'hésiterez plus à le prendre même les jours où la météo est un peu moins favorable. Pour un investissement minimum, vous pouvez acheter un coupe vent de type Kway pour les jours de pluie et une veste en laine polaire pour les jours où il fait froid.

10. Comment est-ce que je fais pour amener avec moi le soir mes dossiers ou mon ordinateur portable ?

Sans grand frais, vous pouvez équiper facilement votre vélo pour transporter votre ordinateur portable ou quelques classeurs. Le plus simple et économique mais, toujours efficace est de les fixer avec un tendeur sur votre porte bagage à l'arrière de votre vélo. Une autre solution serait de monter des sacoches à l'arrière ou un panier au guidon. Évidemment, vous pouvez aussi utiliser un sac à dos.

11. Je devrais rouler dans l'obscurité

Portez toujours des vêtements de couleurs claires et réfléchissant (type fluo). Assurez vous que le système d'éclairage de votre vélo soit opérationnel (LED).

12. J'ai simplement besoin de ma voiture pour mon travail

Pour certains métiers, la voiture est probablement indispensable. Cependant, pour beaucoup d'activités pour lesquelles nous utilisons aujourd'hui habituellement la voiture, nous pourrions, en y réfléchissant un peu, utiliser le vélo. Ainsi, il n'y a pas encore si longtemps, il aurait été complètement incongrus de voir des livreurs de courrier urgent ou de pizzas se déplacer à vélo, des techniciens aller relever les compteurs de gaz, d'eau ou d'électricité à vélo, la police patrouillé dans les centres villes à vélo ...

Et puis, si vraiment votre métier vous empêche de vous déplacer à vélo, alors utilisez le vélo pour faire vos commissions le soir ou les fins de semaines.